Durabilité

Argenta Asset Management SA

La durabilité. Bien avant de devenir un terme à la mode, cette philosophie était déjà organiquement liée au fonctionnement d'Argenta. La durabilité implique le respect de l'homme, de l'environnement et de la société, ce qui entraîne des résultats stables et meilleurs, des travailleurs satisfaits et une vie en société saine. Chez Argenta, nous en sommes convaincus.

Consultez la politique de durabilité d'Argenta

Consultez la politique d'investissement ESG d'Argenta Asset Management

Consultez le rapport d'activités et de durabilité

Consultez la déclaration sur la politique de rémunération

Investir durablement avec Argenta Asset Management

Les gestionnaires d’Argenta Asset Management sélectionnent et intègrent des facteurs environnementaux, sociaux et de bonne gouvernance dans tout le processus d’investissement afin de générer sur le long terme les meilleurs résultats pour les investisseurs. Pour ce faire, il utilise une liste d’exclusions.

Si un des compartiments des fonds investit directement dans une action ou dans une obligation émise par un émetteur qui est présent sur la liste d’exclusions, parce que cet émetteur a été ajouté à la liste lors de la mise à jour semestrielle de Vigeo Eiris, le gestionnaire dispose d’un délai déterminé pour vendre le titre concerné (3 mois pour des actions et 6 mois pour des obligations). De plus, Argenta Asset management a implémenté des contrôles internes adaptés et dédiés au respect de la liste d’exclusions. Ces contrôles sont effectués à deux niveaux : par le gestionnaire et, à un second niveau, par la fonction indépendante de gestion des risques.

Cette liste d’exclusions est composée de deux parties.

Une partie est basée sur les principes d'exclusion du Fonds d'État norvégien (dite « liste Norges ») et l’autre partie sur la liste d'exclusions établie par Vigeo Eiris.

  • liste Norges

La liste Norges est établie sur la base de critères du Ministère norvégien des Finances. Norges Bank décide des exclusions sur la base des recommandations d'un Conseil d'Ethique désigné par le Ministre norvégien des Finances. Les critères d'exclusion sont liés aux produits et aux comportements suivants:

- Critères d’exclusion liés aux produits: les entreprises qui produisent de l'énergie à partir du charbon, qui produisent du tabac, qui produisent des armes et qui violent les principes humanitaires de par leur utilisation, qui produisent des armes à fragmentation ou qui vendent du matériel militaire à certains pays.

- Critères d’exclusion liés aux comportements: les entreprises qui mènent une politique inacceptable contraire à l'éthique qui entraîne des violations des droits de l'homme, de graves dommages environnementaux, une corruption grave, de graves violations des droits individuels dans des situations de guerre ou de conflit ou d'autres violations graves des normes éthiques fondamentales.

  • liste Vigeo Eiris

Les critères d'exclusion examinés par Vigeo Eiris sont basés sur des controverses et sur des activités controversées.

1. Exclusion sur la base de controverses

Les entreprises sont évaluées sur la base des UN Global Compact Principles. Il s'agit de dix principes basés sur les droits de l'homme, les droits du travail, les facteurs environnementaux et la lutte contre la corruption. Nous pensons ici à la violation de la vie privée, à la corruption, aux pratiques de blanchiment, etc. Vigeo Eiris utilise à cette fin toutes les normes et tous les standards internationaux reconnus. Si une norme ou un standard n'est pas respecté(e), on parle de « controverse ».

2. Exclusion sur la base d'activités controversées

Argenta Asset Management, avec l'aide de Vigeo Eiris, exclut également les sociétés impliquées dans des activités controversées ou actives dans certains secteurs controversés. Vigeo Eiris évalue ce degré d'implication possible dans une activité controversée. Pour cela, Vigeo Eiris se base sur le pourcentage que représentent les revenus générés par l’activité en question dans les revenus totaux de l’entreprise. Pour chaque type d’activité, un pourcentage maximum des revenus totaux a été défini.

Songeons, par exemple, à l’industrie du tabac, des jeux d’argent, du sexe ou des armes, à la maltraitance animale, etc.

Consultez la liste d'exclusion complète.

Investir dans des entreprises ayant un impact positif

Argenta Asset Management gère divers fonds d'investissement durable qui permettent d'investir dans des entreprises ayant un impact positif pour la société. Argenta Asset Management utilise le principe « best-in-class » et distingue les bons élèves des autres en se basant sur les informations fournies par Vigeo Eiris.

Les gestionnaires recherchent les entreprises ayant le meilleur score ESG. Ce sont les entreprises qui sont les mieux cotées en matière de durabilité.

Qu’est-ce que l'ESG ?

ESG est le sigle reprenant les termes Environnemental, Social et Gouvernance. Les normes ESG sont des directives en matière de consommation d’énergie, de climat, de traitement des déchets, de disponibilité des matières premières, d'énergie renouvelable, de santé, de sécurité et de bonne gouvernance.

Les scores ESG sont évalués par Vigeo Eiris qui calcule un score E (environnemental), S (social) et G (gouvernemental) séparés ainsi qu'un score ESG consolidé grâce au modèle Equitics © ESG. Cette méthodologie est basée sur des normes et standards internationalement reconnus d'organisations internationales telles que l'ONU, l'OIT et l'OCDE. Vigeo Eiris a divisé ces normes et standards en six domaines de recherche en matière de responsabilité sociale des entreprises : les ressources humaines, l’environnement, le comportement sur les marchés, le gouvernement d’entreprise, l’engagement social et les droits de l’homme.

Consultez la liste des critères et domaines utilisés dans le calcul du score ESG.

Avec cette sélection durable, les gestionnaires de fonds visent à atteindre deux objectifs :

  • Soutenir les entreprises dont les produits et les services sont réalisés dans leur secteur de la manière la plus durable.
  • Encourager les entreprises à s’améliorer progressivement sur le plan de la durabilité.

Obligations d'État durables

Lorsqu’un compartiment durable investit dans des obligations d'État, celles-ci sont émises par des pays présents sur une liste d’états durables, basée sur la Sovereign Sustainability Rating calculée par Vigeo Eiris. L'analyse des gouvernements, comme celle des entreprises, est basée sur les mêmes normes et standards internationaux.

L'analyse est basée sur un large ensemble d'indicateurs de performance et de risque, répartis en trois groupes:

  • "Protection de l'environnement"
  • "État du droit et de la gouvernance"
  • "Mesures liées à la sécurité sociale et à la solidarité"

Les critères positifs utilisés sont par exemple la protection des ressources en eau, la protection de la biodiversité, la promotion de l’éducation, l’accès aux infrastructures de santé, la participation aux conventions internationales des Droits de l’Homme, l’engagement à prévenir la discrimination basée sur le genre, le respect des droits des enfants. Les résultats dans ces différents domaines déterminent le score d’un pays.

Seuls les pays dont la note de durabilité souveraine est supérieure à 70 sont éligibles pour la sélection de ces obligations d'État dans le compartiment.

Consultez l'Aperçu des critères et domaines utilisés lors du calcul de la SSR

Investissement en parts d’OPC monétaires, d’OPC obligataires, d’OPC investissant en actions et d’OPC mixtes

Les compartiments peuvent également investir en parts d’OPC gérés par des parties tiers. La liste d’exclusions n’est pas appliquée à ces parts d’OPC. Mais avant qu’un compartiment n’investisse dans un de ces OPC, le gestionnaire fait une analyse approfondie sur celui-ci, la politique de durabilité de l’OPC étant l’un des paramètres les plus importants de cette analyse. Par exemple, une des conditions minimales d’admissibilité est le fait que les gestionnaires des parties tiers aient souscrit à la charte UNPRI. UNPRI est l’acronyme de United Nations Principles for Responsible Investment (https://www.unpri.org/). Enfin, tous les OPC gérés par des parties tiers sont évalués par le gestionnaire sur une base mensuelle. Lors de cette évaluation la durabilité joue également un rôle important. Si l’analyse périodique révèle des indications négatives en terme de durabilité, cela peut entraîner la liquidation totale des parts de l’OPC concerné.

Label de durabilité Towards Sustainability

Le label Towards Sustainability a été appliqué pour un certain nombre d'investissements de notre gamme. Et avec succès. Grâce à ce label, vous pouvez être sûr que vous investissez dans des entreprises qui travaillent dans le respect des personnes, de l'environnement et de la société. Les investissements portant le label « Towards Sustainability » ont été approuvés par l'agence de labellisation CLA (Central Labelling Agency), un organisme d’audit indépendant. Avec ce type d'investissements, vous investissez dans des entreprises qui répondent aux trois critères suivants :

  • Elles ne sont pas impliquées dans des activités nuisibles.
  • Elles ont une politique transparente sur les pratiques douteuses.
  • Elles ont une stratégie de durabilité claire et sans ambiguïté.
  • Ce label est valable un an et une révision annuelle est prévue. L’obtention de ce label par le compartiment ne signifie ni que celui-ci réponde à vos propres objectifs en matière de durabilité ni que le label corresponde aux exigences de futures règles nationales ou européennes.

Risques en matière de durabilité

Les investissements des compartiments des fonds peuvent être exposés à des risques en matière de durabilité. Par « risque en matière de durabilité », on entend un événement ou une situation dans le domaine environnemental, social ou de la gouvernance qui, s’il survient, pourrait avoir une réelle ou possible incidence négative importante sur la valeur de l’investissement. Les risques en matière de durabilité sont généralement classés dans l’une des catégories suivantes :

•Le risque physique : une perte potentielle de valeur de l’investissement qui résulte d’une donnée physique, par exemple le réchauffement climatique ou le manque de matières premières.

•Le risque de transition : une perte potentielle de valeur de l’investissement qui résulte d’une transition vers une économie durable ou « verte », par exemple via l’introduction d’une nouvelle réglementation.

•Le risque de réputation : une perte potentielle de valeur de l’investissement qui résulte d’un événement qui ternit la réputation d’un émetteur.

Ce risque est encadré par plusieurs contrôles : Le gestionnaire effectue avant chaque ordre d’investissement direct un contrôle pour déterminer si l’investissement ciblé n’est pas sur la liste d’exclusions. Si tel est le cas, le gestionnaire ne procède pas à l’investissement. Les OPC dans lesquels les compartiments Argenta Portfolio investissent et qui sont gérés de manière active par des sociétés de gestion qui font partie du groupe Argenta, appliquent une politique de durabilité comparable à la politique de durabilité détaillée au titre « Intégration des enjeux environnementaux, sociaux, de gouvernance (« ESG ») et éthiques dans la gestion » de leur prospectus. Les OPC dans lesquels les compartiments Argenta Portfolio investissent et qui sont gérés de manière active par des sociétés de gestion qui ne font pas partie du groupe Argenta sont soumis à une analyse préalable et approfondie, ainsi qu’à une évaluation périodique sur le plan de la durabilité. C’est pourquoi, le gestionnaire considère sur base de cette approche que l’incidence négative des risques en matière de durabilité sur la valeur de l’investissement est faible pour tous les compartiments des fonds.