Stefan Duchateau tient son blog

Stefan Duchateau

Stefan Duchateau est conseiller du Groupe Argenta.

Il enseigne e.a. la gestion de portefeuille, l’ingénérie financière et la gestion des risques financiers à la HUB (Bruxelles), la sélection de titres, la gestion de portefeuille et la théorie des investissements à la KU Leuven et les produits financiers dérivés à l’UHasselt. Chez Argenta, il se concentre notamment sur la gestion financière et des risques, la politique stratégique et le développement du pilier investissements du groupe de bancassurance. Ceci implique entre autres le développement de produits d’investissement et la gestion de fonds d’investissement.

Le Prof. Dr. S. Duchateau est ingénieur commercial et docteur en sciences économiques appliquées.

  • Salaire de la peur

    En menaçant à présent de majorer les droits de douane sur les importations mexicaines, le président américain s’est engagé dans une nouvelle phase des guerres commerciales qu’il mène sur plusieurs fronts. Donald Trump n’utilise plus seulement l’arme des taxes à l’importation pour faire monter la pression dans le cadre des discussions commerciales en cours, mais également pour forcer ses interlocuteurs à des concessions d’une autre nature.

    Lire plus

  • Quelques escamourches

    L’ampleur et le nombre de conflits armés ont fortement diminué au cours des dernières décennies. Sur le plan militaire, les confrontations ne se déroulent plus que sur des théâtres d’opérations désolés et déshérités entre des adversaires animés par de seules motivations religieuses et nationalistes. Heureusement d’ailleurs. Si cette évolution est le fruit d’une volonté de ne plus jamais revivre les atrocités des guerres mondiales du siècle dernier, elle se fonde aussi sur un constat plus prosaïque : les conflits militaires, même en cas de victoire, ne sont plus rentables économiquement. Que peut-on gagner ? Un petit territoire et quelques champs pétroliers ici et là ? De l’histoire ancienne.

    Lire plus

  • Parlez doucement et tenez un gros bâton

    Le 13 mai, les marchés financiers ont subi de lourdes pertes, en particulier les bourses américaines. Ainsi, l’indice S&P a reculé de 2,4 % et l’indice NASDAQ, la bourse américaine des valeurs technologiques, a même perdu 3,4 %, après avoir déjà cédé beaucoup de terrain au cours de plusieurs séances précédentes. Si ces baisses sont importantes, elles interviennent, ne l’oublions pas, après un début d’année marqué par une forte hausse des cours des actions.

    Lire plus

  • Back to black

    Il a suffi d’un seul tweet bien senti du président américain pour annihiler la hausse des cours boursiers qui avait hissé les principales places financières mondiales à de nouveaux niveaux records. La gueule de bois n’en a été que plus douloureuse pour les investisseurs qui avaient déjà largement fêté le retour de l’euphorie sur les marchés d’actions. En réalité, les hausses boursières des semaines précédentes comme la menace inattendue de Trump de faire passer de 10 % à 25 % les droits de douane sur les importations chinoises étaient parfaitement légitimes.

    Lire plus

  • Summer may be coming

    Non, nous ne faisons aucunement allusion à un rebondissement inattendu de la série télé préférée dans le monde entier[i] et encore moins au changement saisonnier imminent. Ce genre de retournement est bien trop facile à prévoir. Nous recherchons au contraire les « hirondelles » qui, par leur arrivée ou leur fuite, annonceraient un changement de saison sur les marchés financiers : ces renversements de tendance sont beaucoup plus difficiles à prédire.

    Lire plus

  • 111 printemps

    C’est un bel âge. La carte des sincères félicitations de Sa Majesté à l’arrière-plan, le plus vieux des Britanniques a soufflé les bougies de son gâteau de jubilé devant les caméras de la BBC. Normalement, la vénérable chaîne télé britannique ne daigne s’intéresser qu’aux grands événements mondiaux et aux mariages princiers. Mais elle avait dérogé à ses nobles principes pour les festivités en l’honneur de Bob Weigthons. Il est vrai que le malicieux (plus que) centenaire avait annoncé qu’il livrerait enfin le secret de son âge canonique (et de sa bonne santé). La caméra attendait donc fébrilement les révélations d’un Bob toujours bien alerte. Il s’est dévoilé avec le flegme et la confiance d’une personne qui sait que ses paroles resteront inscrites à jamais dans le grand livre mondial des bons mots. My secret to long life? (…) I just avoid dying.

    Lire plus